Darkenhöld - Echoes from the Stone Keeper

Genre : Atmospheric Black metal
Année de sortie : 2012
Extrait à écouter

Darkenhöld avait déjà montré de belles qualités sur son premier album A Passage to the Towers, son successeur Echoes from the Stone Keeper se révèle encore meilleur. Le groupe officie toujours dans un black metal médiéval, épique et sombre mais le clavier prend ici une nouvelle dimension. Bien plus mis en avant, ce dernier fait tout le charme des compositions, notamment sur le titre éponyme. La musique des niçois pourra faire penser aux premiers albums d’Ancient, Satyricon, Emperor ou Gehenna mais Darkenhöld a su forger sa propre personnalité, preuve que le black metal old school a encore des choses à dire en 2012 et qu’il peut repousser ses limites sans pour autant se renier. La production est parfaite, contrairement au premier album, elle est suffisamment brumeuse pour accompagner une atmosphère légendaire mais elle est aussi très bien équilibrée. Les sons de claviers sont majestueux et très amples, ils ne dissimulent pas pour autant les guitares et celles-ci parviennent à garder agressivité et puissance tandis que la batterie paraît encore plus organique qu’auparavant. Tous ces détails font que l’album happe l’auditeur dans son monde, de la première à la dernière note, il reste envoûtant. Les morceaux sont relativement variés, entre riffs lourds et mélodies oniriques mais ils ne perdent jamais l’ambiance que l’on devine déjà en apercevant la pochette. Très réussie, cette dernière a le mérite de montrer une véritable peinture qui s’accorde parfaitement à l’esprit d’Echoes from the Stone Keeper.

( Une chronique qui reprend la mienne )