09 septembre 2013

Diamond Eyed Princess - Korlgueläal

diamond_eyed_princess_korlguelaal

Genre : Folk Black metal
Année de sortie : 2010
Extrait à écouter

Le premier album de Diamond Eyed Princess datant de 2001, il aura fallu attendre de longues années pour connaître son successeur, Korlgueläal. Si Pagan Rite instaurait une ambiance médiévale particulièrement réussie, ici les influences sont plus conventionnelles. D’un point de vue musical, Diamond Eyed Princess se rapproche de la scène Pagan en proposant un black metal plus mélodique qui pourra rappeler quelques groupes dits celtiques. Le titre Svarn Lak Dral illustre particulièrement cette évolution. Les riffs sont plutôt bons mais manquent souvent d’un petit quelque chose qui les rendrait plus originaux et touchants, l’atmosphère peinant parfois à être immersive. Tüm Fornorhvok fait partie des meilleures compositions du Cd, l’ambiance étant justement plus prenante que sur les titres dans la veine de Svarn Lak Dral où les mélodies sont trop convenues. D’un point de vue conceptuel, l’on retrouve un travail plus personnel puisque les paroles s’articulent autour d'un monde imaginaire créé par le groupe. L'imposant livret permet d’ailleurs de lire une histoire détaillée. Sans être exceptionnel, Korlgueläal est indéniablement un album agréable à écouter et le retour de Diamond Eyed Princess demeure une très bonne nouvelle.

Posté par Neblig à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 août 2012

Diamond Eyed Princess - Pagan Rite

Diamond Eyed Princess - Pagan Rite

Genre : Medieval Black metal
Année de sortie : 2001
Extrait à écouter

Diamond Eyed Princess sort ce premier album en 2001, le second, Korlgueläal, n’arrivera qu’en 2010. Le groupe évolue dans un style black metal médiéval et va au bout de la démarche visant à mêler ces deux aspects. Plusieurs pistes sont en effet entièrement acoustiques mais loin de constituer de simples interludes, celles-ci forment des compositions à part entière et sont très bien travaillées. Diamond Eyed Princess utilise des instruments traditionnels ainsi que divers samples pour faire revivre le Moyen âge, l’introduction de Black inquisition est notamment rendue saisissante par les supplications de la jeune femme qui semble attendre son exécution sur la place publique. Les guitares saturées sont également inspirées et offrent le plus souvent d’excellents riffs. Rapide et épique, le black metal de Diamond Eyed Princess appuie l’atmosphère occulte et presque rituelle que l’on perçoit dès le premier titre. Le groupe se base sur l’alternance entre moments purement folkloriques et guitares tranchantes et malsaines, délaissant parfois les claviers chers à de nombreux groupes officiant dans un genre similaire. L’élément le moins maîtrisé est la batterie ou plus vraisemblablement la boîte à rythme dont le son est parfois un peu gênant, notamment sur le passage plus calme de Darkness over my soul. Le chant féminin apparaît sur plusieurs titres mais il est toujours pertinent et tend à renforcer l’immersion dans l’univers si particulier du groupe. Pagan Rite fait partie des albums qui réussissent à faire voyager l’auditeur dans un autre monde et il serait dommage de s’en détourner sous prétexte que l’album n’est pas totalement black metal. Il existe une sorte d’alchimie entre les différentes facettes de Diamond Eyed Princess, comme je l’ai dit entre passages acoustiques et saturés mais également entre ombre et lumière puisque les cris de désespoir et les chants incantatoires côtoient les flûtes et les cornemuses plus enjouées.

Posté par Neblig à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,