28 novembre 2019

Drastus - La croix de sang

Drastus

Genre :  Black metal
Année de sortie : 2019
Extrait à écouter

Drastus est un groupe que j'ai énormément écouté, l'une de ces entités de l'ombre qui cultive son univers dans un relatif secret. Quelle belle surprise de voir que ce projet sort un nouvel album en 2019, dix ans après le dernier Ep. Le propos est peut-être un peu moins expérimental qu'auparavant. La première chose qui ressort à l'écoute de La croix de sang, c'est cette violence sans compromis, ce mur de saturation qui ne se fissure pas, d'une dissonance à l'autre. Le titre Ashura en est peut-être le meilleur exemple. Drastus me parait plus que jamais correspondre à ce qu'on appelle le black metal orthodoxe. Le projet a cependant ce savoir faire et cette aura qui rend ses compositions captivantes là où tant de groupes tournent en rond. L'atmosphère vénéneuse affleure sous la surface, souvent introduite par ce chant clair énigmatique qui hantait déjà les mélodies de Drastus sur Serpent's Chalice - Materia Prima. La croix de sang est un superbe album, une oeuvre totale qui allie puissance et poison dans un déferlement qui n'a rien d'hasardeux.

Posté par Neblig à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 octobre 2012

Drastus - Serpent's Chalice - Materia Prima

Drastus - Serpent's Chalice Materia Prima

Genre : Avant-garde Black metal
Année de sortie : 2009
Extrait à écouter

Drastus est un one-man band qui propose avec Serpent’s Chalice un e.p de vingt-deux minutes. Celui-ci oscille entre divers courants musicaux mais son atmosphère reste très cohérente, elle suinte de noirceur et d’un certain mysticisme qui rend la musique presque rituelle par instants. Le disque s’ouvre et se referme sur fond de guitares grésillantes accompagnées d’un chant clair que n’auraient pas renié certains groupes de rock gothique. Introduit par une courte plage de dark ambiant, le genre métallique apparaît sur deux titres. Ceux-ci jouent sur les dissonances et se situent à la croisée du black orthodoxe et de sonorités plus industrielles, ils pourront notamment rappeler Blut Aus Nord. La boîte à rythme ne possède pas un très bon son, trop artificielle dans les blasts même si certains pourront la trouver adaptée à un style avant-gardiste. Malgré ce que je considère donc comme un défaut de production, les compositions sont prenantes et l’on regretterait presque de ne pas pouvoir écouter un plus grand nombre de morceaux. L’atout majeur de Drastus reste en tout cas cette ambiance très personnelle, à la fois malsaine et étouffante, qui se révèle finalement plus ténébreuse que bien des groupes officiant dans le pur black metal.

Posté par Neblig à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,