18 juillet 2016

In Articulo Mortis - Testament

In Articulo Mortis cover

Genre : Melodic Black metal
Année de sortie : 2016
Extrait à écouter

In Articulo Mortis a sorti une démo,Sombre mélancolie, en 1995. Vingt et un ans plus tard, le groupe sort un album qui reprend trois titres de la démo dans une version réarrangée et dévoile de vieilles compositions qui n'avaient jamais vu le jour. Les morceaux inédits n'ont rien de dépaysant. C'est un premier point positif, Testament a bel et bien l'homogénéité d'un album. Une dynamique intéressante s'instaure grâce à l'alternance de passages brutaux et mélodieux. Les riffs hachés dominés par un chant hargneux sont particulièrement accrocheurs et les guitares planantes n'en sont ensuite que plus saisissantes, notamment sur La rose et le marbre. La voix claire et la présence de clavier viennent agrémenter l'ensemble et lui donnent une touche gothique que j'apprécie beaucoup. Cette dernière est particulièrement palpable sur My underwater queen et sa rythmique très deathrock. Testament est un très bon album, old school certes, mais les compositions ne paraissent pas du tout datées et c'est une excellente idée que de les sortir, même en 2016.

Posté par Neblig à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 août 2014

In Articulo Mortis - Sombre Mélancolie

In Articulo Mortis - Sombre Melancolie

Genre : Atmospheric Black metal
Année de sortie : 1995
Extrait à écouter

Sombre mélancolie est la première démo d’In Articulo Mortis. Le groupe joue un black atmosphérique assez typique des années 90, mais à une trame somme toute assez traditionnelle, s’ajoutent ici des influences venues de la musique gothique. Le chant clair fait notamment penser à de la coldwave pour son aspect mélancolique. La voix n’est pas forcément très bien maîtrisée mais elle étoffe considérablement l’atmosphère de l’album, ce qui compense largement ces faiblesses techniques. La production fait très amateur, comme pour beaucoup de démos, et manque de puissance. Cependant, elle ne gêne pas vraiment l’écoute et permet de contrebalancer la relative douceur de certains passages. In Articulo Mortis parvient à trouver le juste équilibre entre la mélancolie déjà évoquée et quelque chose de plus violent et torturé. L’alternance des chants clair et hurlé contribue beaucoup à cela, notamment sur le titre La rose et le marbre. Cependant, cette alchimie repose finalement sur tous les instruments car les claviers permettent de lier l’ensemble, de même que le choix des rythmiques. Sombre mélancolie est donc une démo originale et inspirée qui mérite de ressortir de l’ombre.