01 octobre 2017

Merrimack - Omegaphilia

Merrimack_2017_Omegaphilia_cover

Genre : Black metal 
Année de sortie : 2017 
Extrait à écouter

Omegaphilia est le cinquième album de Merrimack. D'emblée, les compositions semblent moins arides que sur The Acausal Mass, car la guitare lead distille des mélodies entêtantes et nous éloigne quelque peu du black metal dit orthodoxe où les dissonances prédominent. Pour autant, Merrimack garde une haine intacte et chaque morceau propose des riffs d'une grande intensité. La production est plutôt claire, mais ne nuit pas particulièrement à l'expression d'une certaine rage. Elle montre toutefois la finesse des riffs et des atmosphères qui se construisent tout au long de l'album. Alors qu'Omegaphilia s'ouvre sur une ambiance ritualiste des plus réussies, At the Vanguard of Deception, le dernière titre, se déploie sur neuf minutes et offre des choeurs de toute beauté sur son final. Omegaphilia est un excellent album. Il synthétise en quelque sorte ce que le black traditionnel et le black moderne peuvent avoir de plus froid et vénéneux. Et s'il y a quelque chose de viscéral dans la musique de Merrimack, la richesse des compositions proposées ici donnent une indéniable impression de noblesse. 

Posté par Neblig à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 mai 2013

Merrimack - The Acausal Mass

merrimack - The acausal mass

Genre : Black metal
Année de sortie : 2012
Extrait à écouter

Après Grey Rigorism paru en 2009, The Acausal Mass est le quatrième album de Merrimack, un groupe parisien fondé en 1994. Merrimack propose un black metal froid et violent, porté par une production puissante et plutôt propre. De prime abord, les chansons sont efficaces et maîtrisées même s’il est difficile de s’approprier complètement une atmosphère qui reste assez clinique. L’introduction, Vestal of Descending Light, même si elle est très courte, fait partie des moments où le malaise, et donc l’émotion, prend le dessus. Après une écoute attentive, les morceaux se révèlent être finement composés et plutôt variés au niveau du jeu de guitare. Si l’impression d’une musique trop lisse ne disparaît jamais complètement, du moins chez moi, certains passages sont vraiment prenants et plus touchants comme la partie acoustique de Hypophanie. The Acausal Mass est donc un bon album, dans une certaine mesure il aura eu raison de mes réticences, le style dans lequel Merrimack évolue me laissant habituellement de marbre.

Posté par Neblig à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,