09 février 2015

Weltering in Blood - Rise of the Necronaut

Weltering In Blood-Rise Of The Necronaut

Genre : Black/Death metal
Année de sortie : 2015
Extrait à écouter

Weltering in Blood est le second projet solo de Fog après Norman Shores. La musique développée ici est un Black/Death metal des plus traditionnels. La première chose que l'on peut constater est la grande qualité de production qui est mise au service de la musique. Même si la formation est nouvelle, on sent l'expérience du musicien qui y officie. Le résultat est franchement old school et offre une palette variée d'influences que l'on pourrait regrouper sous la bannière du metal extrême. Les divers éléments trouvent pourtant une cohésion et une alchimie qui permettent à Weltering in Blood de s'exprimer en tant qu'unité propre. Le black metal prédomine d'ailleurs et imprime l'atmosphère de l'ensemble. Si les soli ou les rythmiques et phrasés death apportent quelque chose de malsain, ils ne mettent à mon sens que plus en valeur les riffs planants et simplement noirs, comme sur le très réussi Funeral Healing. Weltering in Blood signe donc un bon début avec Rise of the Necronaut, un album abouti et franchement plaisant. 


01 février 2015

Norman Shores - Le tombeau de brume

Norman Shores-Le Tombeau De Brume

Genre : Black metal
Année de sortie : 2015
Extrait à écouter

Le tombeau de brume est le second album de Norman Shores, le projet solo de Fog qui est notamment batteur d'Angmar. La patte du groupe est reconnaissable dès les premières secondes mais l'univers développé ici semble plus sombre et violent. Les morceaux sont dominés par les blast beats et les guitares massives ne laissent que peu de place à l'accalmie du mid-tempo. Malgré l'introduction et l'interlude, l'album a tendance à se présenter comme un monolithe et il faut plusieurs écoutes pour l'appréhender. Moins mélodique que Return to the Norman Shores et sans doute moins ancré dans la veine Viking, Le tombeau de brume est plus difficile d'accès. Il pêche sans doute par une trop grande linéarité mais révèle finalement de beaux moments. Des titres comme Songes ou Le gardien des âmes possèdent leur lot de riffs accrocheurs, à la fois majestueux et évocateurs d'un monde désenchanté. Les passages les plus réussis sont d'ailleurs ceux qui transpirent la mélancolie, comme sur l'intro La complainte des trépassés. Ce second album me parait légèrement en dessous du niveau du précédent, il n'en est pas moins une oeuvre de qualité et Norman Shores confirme ici son talent. 

Posté par Neblig à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2015

Ende - Whispers of a Dying Earth

Whispers of a Dying Earth

Genre : Atmospheric Black metal
Année de sortie : 2012
Extrait à écouter

Whispers of a Dying Earth est le premier album d'Ende. Si l'on excepte la batterie, il s'agit d'un projet solo et celui-ci propose un black metal atmosphérique plutôt âpre. Le titre Thorns est sans doute l'un des plus réussis et rappelle un peu Emperor. Le titre éponyme ainsi que Our funeral sont également très bons. Les nappes de clavier apportent une certaine mélancolie qui nuance l'aspect brut des autres instruments. Cependant, certains passages sont peut-être un peu linéaires. Dominées par le chant et les blasts beats, les guitares manquent par moments de relief. Des pleurs au gré du vent et Les souhaits d'un songe sont, quant à eux, deux instrumentaux acoustiques dans la lignée de ce que montrait par exemple Belenos. Ces deux titres clôturent l'album de belle manière. Whispers of a Dying Earth est un premier essai plutôt concluant. Ende possède en tout cas un côté old school vraiment plaisant. 

Posté par Neblig à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2015

Sordide - La France a peur

sordide

Genre : Black metal
Année de sortie : 2014
Extrait à écouter

La France a peur est le premier album de Sordide, le groupe compte néanmoins des musiciens expérimentés dans ses rangs. Le titre tout comme la pochette me faisaient craindre le pire, à savoir un énième petit mouton suivant Peste Noire. Pourtant, malgré quelques ressemblances vocales, notamment sur le dernier titre, Sordide montre une personnalité intéressante. La production est brute, les sonorités restent âpres et cet aspect instinctif donne beaucoup de cachet à l'album. Cependant, les instruments sont bien audibles, même la basse, et l'on devine vite des compositions travaillées. Sordide privilégie parfois le mid-tempo comme sur le début de Gloire et de belles mélodies se font entendre sur Innocence. Sur ces passages, la musique se fait lancinante et possède un charme vénéneux. C'est sans doute le plus grand atout du groupe, même si les passages plus violents ou rapides ne sont pas mauvais non plus. En bref, La France a peur est un bon album et une agréable surprise pour moi qui n'étais pas du tout sensible à l'univers de Sordide. 

Posté par Neblig à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 janvier 2015

Sigillum Diabolicum - Monothéisme : le grand culte mortifère

a2978778259_10

Genre : Black metal
Année de sortie : 2014
Extrait à écouter

Monothéisme : le grand culte mortifère est le second album de Sigillum Diabolicum après Chroniques de l'infamie. Le Cd s'ouvre sur la sarabande de Haendel agrémentée d'extraits de discours d'extremistes religieux. La thématique prend d'ailleurs une place importante dans l'ensemble de l'album et l'on retrouve d'autres samples narratifs ou chantés, disséminés dans les compositions. C'est peut-être là que réside le défaut de Monothéisme... Le concept est ambitieux mais la réalisation plus faible. Les riffs ne sont pas suffisamment inspirés et se retrouvent un peu noyés sous l'avalanche de samples. Pourtant, l'on passe un bon moment à l'écoute de cet album. Les rythmes saccadés, la basse bien présente et ce son un peu primaire possèdent un certain charme. Ce n'est pas forcément très black metal d'un point de vue strictement technique mais cela offre la même âpreté que les groupes old school. Les compositions semblent instinctives et se heurtent un peu à l'aspect réfléchi du concept album. Malgré tout, des titres comme Bereshit, renouvellement de l'immondice fonctionnent bien et je regrette qu'il n'y ai pas plus de moments comme celui-là car Chroniques de l'infamie offrait des mélodies plus marquantes. Monothéisme : le grand culte mortifère est donc un peu décevant vu le potentiel du groupe mais il reste intéressant et mérite bien que l'on y jette une oreille. 


30 décembre 2014

Supplicium - Magna Atra Missa

supplicium 

Genre : Black metal
Année de sortie : 2010
Extrait à écouter

Magna Atra Missa est le premier album de Supplicium après une démo et un Ep, Atrae Poenae. La longue introduction faite de chants religieux et de cris féminins annonce d'emblée la couleur et le véritable premier titre nous confirme que le groupe va délivrer un black orthodoxe dans la plus pure tradition. La production est parfaite et met bien en valeur les compositions. Magna Atra Missa montre un travail soigné et des riffs efficaces. Mais ce qui démarque Supplicium des autres formations du genre, c'est le choix de privilégier des guitares très mélodieuses. Même si certains passages sont furieux, ces longs titres mettent surtout en valeur des mélodies majestueuses et malsaines. Sur le titre Evil Slowly Infects our Souls, par exemple, le passage le plus calme est sans doute le plus mémorable. Limbus Puerorum et Diaboli Cultus sont également parmi les moments les plus marquants du Cd. Malgré cette prédominance mélodique, chaque chanson reste bien équilibrée et Supplicium ne sombre pas dans l'écueil d'une musique trop molle. Magna Atra Missa est donc un très bon album, pas forcément très original, mais avec juste ce qu'il faut de personnalité pour justifier son écoute.

Posté par Neblig à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2014

Blacklodge - Machination

Blacklodge-Machination-Season-Of-Mist

Genre : Industrial Black metal 
Année de sortie : 2012
Extrait à écouter

Machination est le quatrième album de Blacklodge.qui poursuit son exploration du black metal industriel. Si les rythmiques importées de l'électro peuvent choquer de prime abord, le mélange de metal et de musique industrielle me parait ici pleinement abouti et les chansons défilent avec leur lot de riffs bizarres. En théorie, ce concept ne m'attirait pas et pourtant, passée la surprise de la première écoute, j'ai vraiment accroché. En effet, la musique impressionne vite par son efficacité. L'on aurait pu craindre un essoufflement en cours de route ou bien un alignement un peu trop superficiel de tubes en puissance. L'album a finalement une qualité très homogène et tient ses promesses sur la durée en proposant un véritable concentré d'énergie et de haine. Blacklodge a réussi son hybridation musicale mais pas seulement d'un point de vue technique ou mélodique. L'ambiance est noire et parfaitement fidèle à l'esprit du black metal. La voix participe à l'aspect rentre-dedans des compositions mais elle peut également se faire torturée tandis que la boîte à rythme apporte des rythmiques chaotiques très intéressantes pour qui veut poser une atmosphère vénéneuse et étouffante. Machination est donc un excellent album qui montre un groupe inspiré, en pleine possession de ses moyens. 

Posté par Neblig à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2014

Pestiferum - Déchus du fléau

pestiferum- déchus du fléau

Genre ; Black metal
Année de sortie : 2013
Extrait à écouter

Après Solstice d'hiver, Déchus du fléau est le second album de Pestiferum. La pochette, très réussie, laisse entrevoir un univers différent, délaissant les rigueurs du climat et le fracas des batailles pour les ravages de la peste. Musicalement, en revanche, le groupe poursuit sur la même lignée et propose toujours un black metal très traditionnel. Les compositions sont soignées et les guitares offrent de bonnes mélodies, classiques mais efficaces. La production irréprochable les met en valeur tout en gardant la brutalité nécessaire à ce style. L'album est cependant très long, il dure une heure, et si les chansons sont accrocheuses dans l'instant, leur souvenir se brouille un peu tandis que l'écoute avance. Déchus du fléau est en effet plutôt linéaire et les titres se noient dans la masse. Encore une fois, le travail de composition est honorable mais l'écoute d'une seule traite aura tendance à lasser par son son aspect trop massif. Pour ceux qu'un classicisme poussé ne rebute pas, ce second album de Pestiferum est une bonne sortie. Je regrette pour ma part que le groupe n'ait pas un peu plus affiné sa personnalité depuis Solstice d'hiver.

Posté par Neblig à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2014

Sühnopfer - Offertoire

suhnopfer

Genre : Black metal
Année de sortie : 2014
Extrait à écouter

Le second album de Sühnopfer se sera fait attendre. Quatre ans après Nos sombres chapelles, il sort enfin malgré plusieurs péripéties du côté du pressage. L'on reconnaît dès les premières secondes la patte d'Ardraos et les mélodies qui faisaient le charme du Cd précédent. La musique semble cependant légèrement plus violente et adopte un rythme très soutenu tout au long de ces quarante-neuf minutes. La production est parfaitement adaptée au style et la maîtrise instrumentale est toujours aussi bluffante pour le projet d'un seul homme. Les influences médiévales restent discrètes et se cantonnent à un interlude acoustique et des samples de choeurs. Ces éléments sont toujours aussi plaisants et apportent indéniablement beaucoup à la personnalité du projet. Les compositions sont malheureusement trop plates et les mélodies semblent se diluer sous l'avalanche de blasts. Il n'y a aucun accroc particulier à déplorer, l'album est d'une qualité très homogène, mais il manque de surprises. Offertoire aurait gagné en profondeur s'il avait su dispensé un grain de folie supplémentaire car il n'est finalement que cette version "diluée" de Nos sombres chapelles. Ce n'est pas un mauvais disque en soi, loin de là, mais il souffre simplement de la comparaison avec son aîné qui reste l'un de mes albums préférés de black metal français. Offertoire montre un travail soigné sans proposer de riff vraiment mémorable, à part sur le titre Les légendes de l'Ours qui reste selon moi le plus réussi avec l'intermède Majestueux Repaire. Il est donc difficile de juger l'oeuvre dans son ensemble car si son écoute est trop monotone, il serait également injuste de ne pas voir les qualités de sa réalisation. 

Posté par Neblig à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 novembre 2014

Diamatregon - Crossroad

crossroad

Genre : Black metal
Année de sortie : 2009
Extrait à écouter

Crossroad est le troisième album de Diamatregon. Le groupe grenoblois nous a habitués à un black metal plutôt brutal sur ses précédentes productions. Ici, certains passages glissent vers une musique plus dépressive mais qui se veut surtout âpre et torturée. Cela me fait un peu penser à la démarche qu'adoptait Elhaz sur son premier album. Le titre Sordide est peut-être celui qui représente le mieux ce style. Les dissonances permettent à Diamatregon de développer une ambiance qui transpire le malaise. Le chant est assez varié et tient également une place centrale dans l'expression de cette douleur. Pour autant, les compositions n'oublient pas de ménager des passages plus agressifs et centrés sur la puissance, notamment sur Terror & welfare. Le groupe trouve donc l'équilibre entre brutalité et émotions noires. Crossroad est un très bon album, efficace et doté d'une certaine personnalité. Diamatregon mériterait sans doute d'être un peu plus connu, d'autant que le groupe existe tout de même depuis 1997. 

Posté par Neblig à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,