07 août 2016

Malefice - Le monastère des hommes en noir

COVER CD

Genre : Atmospheric Black metal 
Année de sortie : 2016 
Extrait à écouter

Le monastère des hommes en noir est le premier album de Malefice. C'est un black metal très atmosphérique qui nous est présenté ici. Les claviers occupent la place centrale dans la construction des mélodies. Le mid-tempo est souvent privilégié, il n'y a que peu de blasts et d'accélérations. Les riffs se déroulent en boucles répétitives. Ils sont toutefois accrocheurs et hypnotiques, et ne provoquent pas de lassitude. Des titres comme Une vengeance pour mille ans ! , ...De sang et de victoires ! ou Au fond d'un lac restent facilement en tête. Maléfice a une démarche plutôt old school et sa musique me rappelle les groupes des années 90. La production légèrement rugueuse vient équilibrer le calme relatif de l'ensemble. Les sonorités de clavier sont presque kitsch, comme pouvaient l'être celles de Gehenna, Summoning ou Nazgul, mais elles font indubitablement le charme de ces morceaux. Maléfice nous convie à une promenade onirique teintée parfois d'angoisse et de quelques envolées épiques. Le monastère des hommes en noir est donc un bon album, le travail sur les mélodies y est très soigné et l'atmosphère convaincante.  

Posté par Neblig à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 mars 2015

Maleficentia - Finis Gloriae Mundi

finisgloriaemundi

Genre : Symphonic Black metal
Année de sortie : 2014 
Extrait à écouter

Finis Gloriae Mundi est le quatrième album de Maleficentia, il sort six ans après Revelation from the Ancestral Whisper. Le groupe joue ce qu'il sait faire de mieux : un black metal symphonique plutôt old school. Les compositions sont centrées sur des mélodies à la fois majestueuses et tristes et ce sont les guitares qui mènent la danse. Obtained Enslavement avait cette manière d'aborder les choses, quoique l'ambiance est ici un peu différente. Les orchestrations sont bien évidemment très présentes mais elles saupoudrent finalement le reste de l'instrumentation avec subtilité. A bien des égards, l'on pourrait donc considérer que l'ensemble est construit comme du black metal mélodique. Difficile de dire si un titre sort du lot, l'album est vraiment homogène et se compose de titres très riches. Je citerai toutefois The Colour of Emptiness et Among Wilted Hellebores comme pouvant être des morceaux phares. Puissante mais loin d'être artificielle, la production rend par ailleurs justice à cette richesse de compositions. Maleficentia ne révolutionne pas sa manière de fonctionner, comme je l'ai déjà dit, mais peaufine encore un peu plus la recette personnelle que le groupe a su forger. Ainsi, je ne saurais quoi reprocher à ce Finis Gloriae Mundi. Un excellent album. 

Posté par Neblig à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,